Maternelle 1959/1960

Date de cette photo : 23 janvier 2009 - 15:37
Envoyé par : KHOURIBGANAIS
Permalien

Commentaires sur Maternelle 1959/1960

  • Hommage aux Profs

    J'ai 63 ans et rends Hommage aux Directeurs de l'école Primaire de l'ancienne médina du séchage 1957/62; Mr JANIN. Mr ORTEGA.SI L'MZABI.SI JEMMAH.
    Ainsi qu'aux Maîtres et Maîtresses de la même Ecole et la même période Mmes; MANDOLONI.LAMCHANTAR.KAYOL.
    Mr BOWER.Mr LABARTH.Mr BOUTIN. SI NABIL AL ISAOUI.SI MOHRIZ. SI AL OMRANI AL BARRAQ. SI ABDLEKBIR MAGHOUSS.
    Finalement nos pensées à Khalti M'BARKA, femme de ménage et responsable de la cantine.

    Posté par ZALIM EL HASSANE, 01 mai 2012 à 17:03 | | Répondre
    • pour monsieur zalim
      parmi nos maitres que vous avez oublie il y a monsieur el houari et mr
      rafii ainsi que mr cecaldi .
      merci mr zalim de nous avoir rappele les moments de notre enfance.

      Tassa Abdelkader

      Posté par Tassa Abdelkader, 24 février 2013 à 20:44 | | Répondre
  • Lycée Ibn Yassine 1963/67

    Hommage aux Mrs du Directoire:
    -le Proviseur du Lycée Mr. PANOUZ
    -Au Surveillant général d'externat Mr. BOUMENZEH
    -Au Surveillant général d'internat MR. LINDOUXI
    Hommage aux Profs
    -Mmes: KAMAL.BEN AABOU.KAGLYARA.ESSAFI.
    -Mrs : MULER. MANTEBRAND.LACHIVERE.LAROZ.DINET.
    SI CHAKIR.SI ZAGHLOUL.SI ELMACHRAFI
    -Aux collègues et amis de classe.

    Posté par ZALIM EL HASSANE, 01 mai 2012 à 17:55 | | Répondre
    • POUR MR ZALIM
      PARMI LES PROFS QUI MERITENT D ETRE CITES ILYA : MR ELBABI . MR DECOUDU .MME DECOUDU . MR HEMRI . MR MITEVE .

      Posté par TASSA ABDELKADE, 27 février 2013 à 23:16 | | Répondre
      • Rendons homage a Si CHAWQI، Si MELLAS, Si EL HAMI, Si Al JAAFARI, Si CHABBA, Et d'autres maitres dont les moms restent graves dans nos esprits. N'oublions pas une grande figure des Lettres, Mr. LABARTE qui nous a accompagne en primaries, Et au Lycée. Une occasion que je ne ratterais pas, pour te serrer la main bien fort Si A.TASSA. Et a Si M. JADID je dirais: nous reconnaissons a sa juste valeur ton Amour pour la ville de khouribga et ce, depuis toujours. Mes amitiés sincères, El Hassan. Z

        Posté par El Hassane Zalim, 28 février 2013 à 01:23 | | Répondre
  • Hommage aux hôtes du Bureau des Absences

    Hommage aux grands éducateurs et maîtres surveillants, tous les répétiteurs du Lycée Ibn Yassine en particulier Mrs: EL BERD et CHARRADI.

    Posté par ZALIM EL HASSANE, 02 mai 2012 à 00:04 | | Répondre
  • pour Mr Zalim EL HASSANE

    Le Directeur de l'école Primaire Musulmane du Séchage des garçons,était bien Monsieur DOUCET...et sa femme Ma dame DOUCET était Directrice de l'école des filles..Les instituteurs étaient bien Monsieur Bauer JOSEPH ,Monsieur LABARH,Monsieur ORTEGA,Madame PIGNOL (Soeur de Bauer),Monsieur BOUTIN qui est resté le plus longtemps à Khouribga,il était Directeur d'une école d'application..Monsieur JANIN , après Monsieur DOUCET...

    Posté par Salah RESLANE, 02 mai 2012 à 03:25 | | Répondre
  • Remerciement à Mr. Salah RESLANE

    Je vous remercie de me l’avoir rappelé, Mr. DOUCET été bel et bien mon premier Directeur en cours préparatoires, et mon premier maître de français Mr. MAÏLLOL. Mr. BAUER lui, portait du plâtre sur une jambe après une chute en Rugby.

    Posté par ZALIM EL HASSANE, 02 mai 2012 à 13:49 | | Répondre
  • Fête de fin d’année

    La Kermès tapait son plein à la Mission, l’accès était autorisé à tout public. Des banderoles flottaient de part et d'autre, des rubans en papier multicolore tombaient de part les branches des arbres de l'école, des stands garnis de cadeaux, et même le Vice-consul de France y était invité.
    lors d'une pause d'une scène des Marionnettes, Le Directeur Mr. ORTEGA invita parmi nous un volontaire à chanter une chanson. j'étais le 1er à me lever.
    "En revenant de la jolie ROCHELLE
    J'ai rencontré trois jolies demoiselles
    C'est la vie longue qui les menne, qui les menne
    C'est la vie longue qui les menne en rond.
    Je n'ai pas choisi, mais j'ai eu la plus belle
    Je l'ai fait monter derrière moi sur la scelle
    C'est la vie longue qui les menne qui les menne
    C'est la vie longue qui les menne en rond".
    Tous les maîtres et Maîtresses se tordaient de rire, les applaudissements étés de plus en plus fort,pour m'encourager à aller jusqu'au bout. Car finalement moi-même je ne comprenait pas ce que je disait, ni ce qui m'arrivait.
    Alors que je regagnait ma place, mon Maître d'arabe me pris par l'oreille :
    - Sais-tu au moins ce que tu racontes?
    je lui répondit en arabe :
    - Non Maître
    Et Mr. ORTEGA qui sauta à mon secours, en me tendant un ticket vert, c'était UN BON POINT.

    Posté par ZALIM EL HASSANE, 11 mai 2012 à 20:35 | | Répondre
  • Qui aurait connu mon frère?
    Il s'appelait ZALIM MOHAMED, avait étudié à l'école musulmane des garçons dans les années 40, et travaillait à la Pharmacie du TADLA pendant les vacances d'été. Mort à la salle de Gymnastique de l'OCK en 1945 après une chute à la barre fixe et une fois évacué à l’hôpital, il avait les poumons éclatés.
    A tous les sportifs de l'époque, à la Dame qui détenait la Pharmacie, aux commerçants du voisinage Mrs COTTEN. BELAICH. ABITBOL (Aux Tentations). LAMBARDO. MORRON. LUCIANI. leurs fils qui l'auraient connu, une photo de lui me ferait plaisir.

    Posté par ZALIM EL HASSANE, 09 mai 2012 à 11:27
    DE BEAUX SOUVENIRS
    J'ai tous connus Mr Cottel qui nous vendait l'élastique pour tir-boulettes...Et on a nommé " coutaine ".Mr Béllaich ,Aux tentations (Mon premier Blaser ),qui ne connaissait pas la pharmacie Tadla...Bata à coté,mais bien avant c'était autre chose...! Mr Moran tient toujours ses commerces ,mais ce dernier temps trés malade..
    Salutations à Monsieur ZALIM...

    Posté par Salah RESLANE, 09 mai 2012 à 13:08
    ZALIM MOHAMED
    C'était mon frère et je ne l'ai pas connu, il est mort en 1945, quatre ans avant ma naissance. Ya-t-il quelqu'un qui l'aurait connu?
    Moi-même j'étais au DOJO du club OCK, sous la direction technique du Maître Mr BELCHIOR de 1963 à 67. en compagnie des collègues et amis : MRS. DRISS. BOUKHADA. MABCHOUR. ARIF. BOUCHAIB. MERRA. HILMI. 3ALLAF. les SLIMANI. les RHESSAL. les WAHBI. les JAMALI. FAKHREDDINE. ect...
    Une poignée de main chaleureuse à chacun d'entre vous.

    Posté par ZALIM EL HASSANE, 09 mai 2012 à 14:48
    Retrouvaille
    Tous les noms que vous venez de citer : C'est des amis intimes ,des amis d'enfances et méme de la famille....Est comment ça se fait que vous vous souvenez de moi.....? Et il y'a méme que je rencontre maintenant ,malgré notre séparation et division....

    Posté par Salah RESLANE, 09 mai 2012 à 14:56
    Mes pensées à mes stars de jeune enfant, d'une époque révolue
    A GAZELLE Mohamed et son frère HMIDA, à leur Père grand supportaire de l'OCK. Aux frères HOUJRI MOHAMED. MUSTAPHA. CHERKI. A WAHBI Smail. Aux frères ZEMZAMI. Aux fréres CHOUGRADE. à ZAKI Mohmed. à ISSAAD. à tous ces piliers d'une équipe de rugby pas comme les autres.
    A CACHCACH et ses maîtres-nageurs les grands BOUAZZA et BAHHAR. A SAA Hassan et son coéquipier MAZANI Mohamed les champions des anneaux et les barres parallèles.
    Aus grands TIBICH et M'HAMED.
    A EL GOURCH. à OULD SAM3LIA. à NACIR. à JALIL. à IDBARKA. aux fréres GHOULAM. aus freres SBAA. à MOUAFID.aux freres SBA3I. aux freres FAGHREDINE. aux SLIMANI BOUBKER. HOTMAN. ABDLAHMID.
    A touts ceux-ci, une amitié sincère.

    Posté par ZALIM EL HASSANE, 09 mai 2012 à 17:33

    Posté par ZALIM EL HASSANE, 12 mai 2012 à 16:17 | | Répondre
    • Salut, cher ami,
      Je me rappelle bien de toià l'école primaire (directeur mr Janin), classe cm2 mme Janin et si nabil (si issaoui), et au lycée ibn yassine,je ne me trompe pas?
      Tes commentaires m'ont tellement fait plaisir et renvoyé trés longtemps en arrière, que des bons souvenirs. Bien sûr beaucoup de ceux que tu as cité ne sont plus. Merci infiniment!

      Posté par Rholam m., 21 juillet 2013 à 00:49 | | Répondre
      • Tout le plaisir est pour moi Si M.Rholam, j'ai eu l'honneur de connaître la famille Rholam, vous êtes mon aîné, mon camarade de classe en primaire et grand ami par la suite était si Hassan Rholam à qui je téléphone de temps à autre. Je pries le tout puissant que Vous, le Docteur, et Si Hassan, jouissez d'une bonne santé.

        Posté par El hassane Zalim, 21 juillet 2013 à 05:11 | | Répondre
  • Hommage aux anciens enseignant

    Je remercie M.Zalim Hassan, c'est un copain de classe depuis notre parcours scolaire, d'avoir évoqué les noms des enseignants qui n'ont éparné ni temps, ni effort pour nous transmettre leur savoir. En particulier M. Etienne Ortéga dont je garderais un excellent souvenir. Je me rappelle lors de la rentrée scolaire, Il nous disait : " Vous êtes admis dans cette classe. Je compte que vous serez disciplinés. Je suis votre maître de Français, je passe pour être sévère et de ne pas aimer les fortes têtes ni les paresseux. Je passe aussi pour être juste..." .Au fond M. Ortéga était intransigeant, Crédible, sa maîtrise des langues Française, Arabe et Espagnole, son dépaysement, ses compétences ont fait de lui un enseignant charismatique. Avec tous mes hommages à cette grande personne qui a marqué l'enseignement de la ville de Khouribga.

    Posté par JADID Mohamed, 16 septembre 2012 à 15:27 | | Répondre
  • Hommage aux anciens ensignants de la ville de Khouribga

    rectificatif : lire hommage aux anciens enseignants de la ville de Khouribga.

    Posté par JADID Mohamed, 16 septembre 2012 à 15:31 | | Répondre
  • Un hommage particulier au premier marocain professeur de la langue française, dans la région et au Lycée Ibn Yassine en 1965, Mr. Mohamed El Bakay.
    Je salue en lui sa compétence,sa maîtrise de la langue française,et son patriotisme. il habitait l'hôtel de Paris, marchait toujours la tête haute,et jouissait de notre estime, et celui de ses confrères.
    Mon ami de classe le très sympathique Bouazza LEMNINI, qui riait toujours, se rappelle surement l'entrée inattendue du Proviseur du Lycée Mr. PANOUZ avec la liste des ayants droit au Tableau d'honneur, et qui lui adressa directement la parole:
    - Rira bien qui rira le dernier !
    Une sincère accolade cher BOUAZZA.

    Posté par ZALIM EL HASSANE, 06 octobre 2012 à 01:51 | | Répondre
    • L'occasion m'est offerte ce soir pour me rattraper, et citer mes majeurs qui au fait étaient parents (freres et cousins), à savoir : Si AL GHAZOUANI RACHIDI, Si LARBI ZAHIRI, et le troisième qui était l'Ami et le Maître : Si M. TANDOURI .
      Aux deux premiers, je serre la main bien fort, au troisième je me léve et m'incline avec respect.

      Posté par Hassan Zalim, 24 juillet 2013 à 02:06 | | Répondre
      • Je lui ai spécifié une fois que je ne saurais le tutoyer, vu qu'il était mon majeur. une personne très douce et très simple, une singularité qui a fait de lui un grand poête, connu d'un cércle d'amis restreint.
        Un grand croyant et un pieu fidèle. Aimé et réspecté de tous, Si Salah JEMMAH nous a quitté au mois de Ramadan, une preuve de plus qu'il était aimé là haut par Dieu le miséricordieux, à qui nous sollicitons de faire de lui un voisin de Sidna Mohamed, et de veiller sur sa famille enfants et petits enfants. Amine..

        Posté par El Hassane Zalim, 30 juin 2016 à 04:26 | | Répondre
  • Toutefois, il m'a paru utile de rapporter ici, un poême écrit par un grand homme de l'enseignement dont sa crédibilité et sa cohérence sont indéniables, sa connaissance de la langue espagnole, française et arabe, ont fait de lui un enseignant hors norme, un leader shep, pourvu de la capacité à arriver à se comprendre, à être précise, claire dans sa méthode de communiquer, il était intransigeant, se dérangeant pour transmettre son savoir à ses élèves...Je suis très heureux d'avoir la chance avec M. Zalim d'avoir été parmi ses élèves... Il s'agissait de Monsieur Etienne ORTEGA, que Dieu lui accorde sa bénédiction, et par l'occasion je remercie infiiniment
    sa fille Claudine, qui m'a remise ce poême écrit par son père et dédié à Khouribga, ville tant aimée et estimée par Monsieur Etienne Ortéga....Début : Titre : " Ô KHOURIBGA " !
    Ô , Khouribga, " La phosphatière",
    L'attachante cité minière !
    Tu hantes encore aujourd'hui,
    Le sommeil troublé de mes nuits !
    Pour mon coeur plein de nostalgie,
    Tu fus parmi les plus jolies
    De ces cités qu'on vit fleurir,
    Dans un Maroc en devenir.
    Je t'ai quittée depuis longtemps,
    Mais je n'ai pu t'oublier guère :
    Tu fus , durant plus de vingt ans,
    Pour moi tellement familière !
    Aussi, avant le grand voyage,
    Voudrais-je le coeur en émoi,
    Revoir, pieux pèlerinage,
    Ta ville, une dernière fois !
    Signé : E. ORTEGA.























































    Ta ville, une dernière fois !
    Signé : E. ORTEGA.

    Posté par JAD.M, 24 février 2013 à 22:19 | | Répondre
  • Bonsoir à tous les anciens de Khouribga et bonne année 2014. Vous avez bien eu raison de renouer avec le passé qui rappelle les bons moments dans ce petit coin de paradis! Suis "hélas" installé de l'autre côté de la méditerrané! Un grand bonjour à la famille Rholam (notre grand voisin de la belle époque!).

    Posté par Ed Dehbi, 05 janvier 2014 à 22:36 | | Répondre
Nouveau commentaire

ECOLE DE FILLES de KHOURIBGA (1959/1965) : 7 photos

DiaporamaDiaporama